FR |  DE |  EN
Restez connectés !
Homepage > Activités > Sports d'été > Randonnées > Sentier géologique du Vieux-Emosson
Imprimer le contenu de cette page Télécharger cette page en PDF Recommander cette adresse à un ami

Sentier géologique du Vieux-Emosson

Ce sentier didactique a été réalisé en 1998 par la commune de Finhaut, avec le soutien d’Espace Mont-Blanc. Entièrement remis à jour en 2015 avec la participation du Muséum d'histoire naturelle de Genève, et le soutien du canton du Valais et de la Confédération, il est l’un des trois «Sentiers de Finhaut», un projet didactique qui a pour but de présenter l’histoire et le patrimoine de la commune.

Les empreintes du Vieux-Emosson

Les empreintes du Vieux-Emosson, mises au jour en 1976, datent de plus de 240 millions d'années. En 2008, une nouvelle découverte du paléontologue italien Marco Avanzini a relancé l’intérêt scientifique pour ce site. Une piste sur un bloc détaché a permis de spécifier l’espèce à l’origine de ces empreintes et de formuler de nouvelles hypothèses de datation.

L’âge des terrains précède l’époque où se développent les vrais dinosaures; les traces correspondent à des reptiles primitifs appartenant aux groupes des archosaures, parmi lesquels se trouvent les ancêtres des dinosaures et des crocodiles.

Ainsi les reptiles d’Emosson ressemblent aux dinosaures mais n’en ont pas encore acquis tous les caractères. Les détails trouvés sur cette piste ont permis de la relier à un reptile dont l’apparence peut se comparer à celle d’un crocodile d’environ 1,5m de long au museau raccourci, dressé sur ses pattes. Il appartient au genre Isochirotherium (nom attribué au type d’empreintes) et peut s’apparenter au squelette du Ticinosuchus dont le fossile a été retrouvé dans le Trias moyen du Tessin.

L’étude du site se poursuit, car il s’agit là des plus anciennes traces fossiles de vertébrés de Suisse.

 

Plus d'infos sur le site à empreintes du Vieux Emosson, ici

 

Informations pratiques

L’itinéraire qui vous est proposé est entièrement balisé et figure sur les cartes de randonnée de la région.

Les empreintes sont généralement visibles dès le mi-juillet (recouverte de neige plus tôt de la saison). 

Nous vous recommandons de bonnes chaussures de marche, un équipement adéquat et un ravitaillement. Les conditions atmosphériques peuvent rapidement varier entre 1’900 m et 2’500 m d'altitude.

A mi-parcours, la cabane du Vieux-Emosson permet de se restaurer (www.cabaneduvieux.ch).

 

Les différents sentiers didactiques de Finhaut

Outre le Sentier géologique du Vieux-Emosson (anciennement appelé Sentier des dinosaures), le sentier Balcon du Mont-Blanc présente la nature du versant, de forêts en couloirs d’avalanche, entre Finhaut et Emosson, et le sentier A Travers Finhaut décrit l’histoire et le développement des localités de Finhaut-Châtelard-Giétroz, haut-lieu du tourisme de la Belle Epoque.

 

Texte tiré de la brochure Sentier géologique du Vieux-Emosson

Télécharger la brochure ici

  

Empreinte © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève. 2011
Empreintes fossilisées dans une dalle de grès © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève
Empreintes fossilisées dans une dalle de grès © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève
Empreintes fossilisées dans une dalle de grès © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève
Explications des géologues
Explications géologiques pour les randonneurs © P. Wagneur, Muséum de la Ville de Genève
Interprétation d'une empreinte © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève. 2011
Le lac du Vieux-Emosson © P. Wagneur, Muséum de la Ville de Genève
Moulage d'une piste d'Isochirotherium découverte en 2008 © P. Wagneur, Muséum de la Ville de Genève
Traces et rides de vages © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève. 2011
Une petite empreinte d'Isochirotherium découverte en 2008 © P. Wagneur, Muséum de la Ville de Genève
Vue générale de la dalle aux empreintes du Vieux-Emosson © L. Cavin, Muséum de la Ville de Genève. 2
Vue générale de la dalle aux empreintes du Vieux-Emosson © P. Wagneur, Muséum de la Ville de Genève